Savasana ! Restez connectés à votre respiration !

Se détendre ? C’est un droit de naissance qui hélas n’a pas vraiment sa place dans notre mode de vie. Sans détente, le système nerveux est mis à rude épreuve. En vérifiant l’état de son souffle, il est possible d’obtenir une radio instantanée de son état. Souffle court et accéléré ? Alerte rouge ! Faîtes une pause ! Sortez votre tapis de yoga pour décélérer immédiatement.  Le yoga est fort pour cela ! Ok, vous êtes au travail et dans l’impossibilité de vous allonger à terre ? Assis aussi , on peut se détendre, fermez les yeux. Comptez douze, j’inspire, douze j’expire, onze j’inspire, onze j’expire, dix j’inspire, dix j’expire, ainsi de suite jusqu’à 0. Si votre mental s’égare en route… recommencer. Alors détendu à la fin ? Bien, je commence mon billet alors !

Savasana, posture du cadavre en sanskrit, (pas très incitant, je le reconnais) nous force à l’immobilité. En restant connecté avec le souffle, vous offrez à votre mental une véritable détente. C’est la respiration qui vous ancre dans le moment présent et vous éloigne de vos soucis et tracas quotidien, à l’origine des tensions dans le corps.

Pratiquée entre chaque asanas (postures en sanskrit), elle permet d’intérioriser les sensations dans le corps… Sur le tapis, sentez comment les muscles se relâchent. Nous connaissons bien une chose toujours par son contraire et l’apprécions de même grâce au même processus. C’est un peu une loi dans la vie… Vous connaissez certainement le proverbe, après la pluie le beau temps ! Trop de soleil devient insupportable, du coup, on désire la pluie. Trop de pluie nous fait aimer le soleil.

Un bon enchaînement de postures mène à la détente. La tension ou l’étirement créé le sentiment de relaxation à la fois dans le corps mais également et surtout dans le mental. ¨Pourquoi ? Le mental se concentre sur les sensations corporelles, il lâche ses préoccupations quotidiennes.

Une séance de yoga doit toujours se terminer par au moins 10 minutes de Savasana. Savasana est la clé qui augmente notre capital énergie. Savasana paraît simple, mais détrompez-vous! Pour la rendre parfaite, une vigilance de tout moment s’impose, car certains petits détails d’importance peuvent nous échapper. J’ai élaboré une petite liste pour vous.

Exercice aujourd’hui : réaliser Savasana à la perfection
Pour commencer, allongez-vous sur le dos sur votre tapis de yoga.
– Écartez les pieds à la largeur du tapis, laissez tomber les orteils vers l’extérieur.
– Tournez les paumes de main vers le plafond.
– Éloignez les mains dans cette position à une quinzaine de centimètres du bassin.
– Alignez le cou dans le prolongement de la colonne vertébrale.
– Gardez la nuque proche du sol le plus possible. Pour cela, tirez le menton légèrement vers la poitrine.
– Plaquer le bas du dos au sol afin d’éviter de cambrer le bas du dos.
– Pour finir, fermez les yeux en toute conscience et connectez-vous à votre respiration.

 

Relaxation en trois étapes

13501903_1300923643281335_1160398261408217757_n

Il existe trois niveaux de relaxation : physique, mental et spirituel. Si les tensions s’amassent de façon visible dans le corps, elles naissent en général du mental. Un corps détendu, c’est un mental qui lâche prise et qui a confiance en la vie. Comment obtenir cette confiance si ce n’est en s’ancrant dans une dimension qui nous dépasse, plus forte que tout ? 

La relaxation physique.
Tout commence par le corps. Bien évidemment les postures nous aident à entrer dans la détente. Le fait de tendre et détendre les muscles amène à un état de relaxation. Lorsque vous commencez les dix minutes de relaxation finale dans une séance de yoga, commencez toujours par tendre toutes les parties de votre corps. Soulevez les pieds, tendez-les et relâchez ! Soulevez le bassin, contractez les fessiers, relâchez ! Soulevez la poitrine, plaquez les omoplates et relâchez ! Soulevez les mains faites des poings avec vos mains, écartez les doigts et relâcher ! Tirez les épaules aux oreilles, contractez les épaules et relâchez !
Contracter tous les muscles du visage. Tirez la langue regardez en arrière et relâchez !
Tournez la tête à droite puis à gauche. Ramenez-là au centre. Réajustez la posture de Savasana pour vous sentir bien à l’aise lors des prochaines minutes, car nous n’allons plus du tout bouger.

La relaxation mentale
Une fois que l’on a tendu physiquement le corps, visitez mentalement toutes les parties du corps. Des pieds à la tête. Aidez vous d’auto-suggestions. Par exemple : répétez trois fois mentalement, « je détends mes pieds » . Assurez vous qu’il n’y pas plus de tensions dans les pieds. Et procédez pareil pour toutes les parties du corps.
Détendez mentalement également vos organes internes. Citez-les un à un. Ces messages fonctionnent à l’aide du mental subconscient.

La relaxation « spirituelle »
Une fois le mental et le physique relâchés, il est temps de lâcher prise sur tout. C’est un acte de foie et de confiance. Imaginez un lac… à l’image de votre mental, il est calme et paisible. Visualisez la lumière du soleil. Sentez cette lumière présente à l’intérieur de vous. Répéter pour les dernières minutes de relaxation ces mots : « je suis sen paix avec moi-même et avec le monde entier. »

Ne sortez jamais d’une relaxation brusquement, prenez le temps de réveiller le corps. Et restez encore quelque minutes assis les jambes croisées, les yeux fermés, savourez cette paix qui vous a gagné…

Bonne relaxation !

“Je deviens végétarien !” Trois conseils — OmDailyHome Yoga

Il n’y a pas à dire ! Etre végétarien, c’est devenu tendance ! Je me félicite donc d’avoir pris ce virage, il y a déjà plus de dix ans. Je suis aujourd’hui, complètement in… ! Et alors, qu’il y a dix ans, je souffrais en sortant, aujourd’hui, les menus végétariens fleurissent un peu partout, pour le régal de mes papilles. Et même la presse s’y met… Vous avez sans doute déjà remarqué dans vos kiosques le petit dernier nommé Esprit Veggie ?

via “Je deviens végétarien !” Trois conseils — OmDailyHome Yoga

« Je deviens végétarien ! » Trois conseils

Il n’y a pas à dire ! Etre végétarien, c’est devenu tendance ! Je me félicite donc d’avoir pris ce virage, il y a déjà plus de dix ans. Je suis aujourd’hui, complètement in… ! Et alors, qu’il y a dix ans, je souffrais en sortant, aujourd’hui, les menus végétariens fleurissent un peu partout, pour le régal de mes papilles. Et même la presse s’y met… Vous avez sans doute déjà remarqué dans vos kiosques le petit dernier nommé Esprit Veggie ? Je m’éclate ! Peut-être avez-vous également décidé de sauter le pas ? Voici mes quelques conseils pour devenir mode, ne serait-ce qu’un soir par semaine pour épater vos amis ! Et après tout, pourquoi pas, à Barcelone, le lundi, c’est véget. Pourquoi Paris ne s’y mettrait-t-elle pas aussi ?

En plus, de faire un geste écologique (la production de viande participe pour 10% à l’effet de serre), vous allez améliorer votre état de santé, notamment si vous souffrez de cholestérol. Un régime végétarien diminue les risques cardio-vasculaires. Mais attention, devenir végétarien nécessite des connaissances en nutrition.
Premier conseil : ne changez jamais un régime alimentaire trop subitement. Laissez à l’organisme le temps de s’habituer. Vous pouvez prévoir, une diminution de la consommation de la viande et du poisson sur un mois. Par exemple la première semaine, réduisez la consommation de viande à deux fois par semaine. La deuxième, à une. La troisième, réduisez le poisson et éliminez totalement la viande… Etc sur un mois. Donnez-vous le temps aussi de prendre de bonnes habitudes alimentaires.
Deuxième conseil : lisez des livres sur le végétarisme ! La règle pour ne pas se tromper, c’est de retrouver dans l’assiette : 50% de céréales, 25 % de légumineuses, 25 % de légumes. Apprenez à manier toute la gamme de céréales que l’on n’a plus l’habitude de manger comme le millet, le sarrasin, les différentes farines, comme la farine de châtaigne, de poids chiches ! Choisissez des céréales complètes, le moins raffinées possible. Pour les légumineuses, des soupes peuvent vous aider à varier. Préférez toujours des légumes de saison, si possible bios et de production locale.
Troisième conseil : Concoctez vous des menus pour la semaine et faites vos courses en fonction de cette liste.. Le livre de Janet Gomez, intitulé Recettes ayurvédiques faciles regorgent de bons conseils. Elle dresse même des listes de courses pour vous sur trois semaines. Et des recettes faciles à réaliser. Pourquoi ne pas suivre également des ateliers de cuisine végétarienne ?
Lectures recommandées :
+ Recettes ayurvédiques faciles de Janet Gomez, aux éditions Jouvence.
+ Faut-il être végétarien pour la santé et la planète ? De Claude Aubert et Nicolas Le Berre, aux éditions Terre.

Témoignage / Grâce au yoga, finie l’hyperactivité !



TEMOIGNAGE

LE YOGA A CHANGE MA VIE

 

Voilà une quinzaine d’années que Medha, professeur de yoga à Toulouse, pratique le yoga. Et sans aucun doute, pour cette catalane d’origine âgée de 39 ans, il y a un avant et un après le yoga. « Au fond de moi, j’éprouvais un vide qui me provoquait de l’anxiété ». Pour le combler, Medha ressentait sans cesse le besoin de le combler grâce à des activités : voyages, sport, études, sorties. « Je me lançais sans même savoir si cela me ferait du bien ou pas. »

Cette année-là, en 2001, elle jette son dévolu sur L’Inde, direction Poona, où elle a trouvé un job dans une ONG. Elle y reste un an. Un mois avant de repartir, elle décide de se lancer dans le yoga. « Je prenais tous les jours des cours particuliers avec un enseignant. » Une révélation pour elle ! « J’ai aussitôt senti que le yoga était fait pour moi. Grâce à cette pratique intensive, la jeune femme, se sent d’un coup beaucoup plus concentrée et pleine d’énergie : « j’avais une clarté mentale que je n’avais jamais eu auparavant. »

De retour à Barcelone, Medha rencontre un yogi indien, du nom de Jivan Vismay qui devient son professeur. Elle pratique alors le yoga au quotidien. Mais, c’est en 2006, que pour elle tout s’accélère. Après d’autres voyages, elle décide de s’installer à Barcelone et d’approfondir le yoga avec Jivan qui avait pratiqué le yoga depuis l’âge de 4 ans. Au sein de sa famille, le yoga, ainsi que l’ayurvéda, cette science parallèle au yoga, se transmettait de génération en génération, mais il avait également suivi par ailleurs l’enseignement du maître de yoga Swamiji Vivekananda. Medha désirait à son tour enseigner, Elle demande alors à Jivan de lui transmettre ses connaissances pour à son tour devenir professeur.

Depuis, le yoga a transformé toute son approche de l’existence. « Les émotions dîtes négatives, comme la colère, peuvent me traverser, mais, je les observe et si elles arrivent encore de temps en temps à me déstabiliser, elles passent plus rapidement. » Du coup, Medha entretient des relations plus paisibles avec ses proches. « Il se créé comme un espace entre moi et les autres, et je ne réagis plus au quart de tour. Adieu les pertes de temps à chercher à obtenir raison à tout prix. « J’écoute davantage.  J’ai l’impression de pouvoir enfin mieux contrôler ma vie. » Au niveau mental, Medha se dit beaucoup plus observatrice de ses pensées. « En comprenant que ma vie à l’extérieur reflétait ma vie intérieure, cela a tout changé ». Adieu la dispersion ! Beaucoup plus sensible à son ressenti, Medha sait à présent ce qui est bon pour elle. Il en va ainsi pour tout : de l’alimentation, à ses relations, à ses activités. Le yoga lui a donné une stabilité et un équilibre, comme jamais, elle n’aurait pu l’espérer.

Pour en savoir plus sur Medha : www.yogashrivivekfrance.com

 

5 conseils yogiques pour bien commencer votre journée.

//platform.instagram.com/en_US/embeds.jsPour bien commencer une journée, tout débute le soir avant d’aller dormir. C’est dans cet espace temps où vous vous apprêtez à sombrer dans les bras de Morphée que tout se joue souvent pour le lendemain.

Règle numéro 1 : faîtes un sankalpa.
Un sankalpa est une résolution que l’on prend. Par exemple, vous pouvez décider d’avancer votre réveil d’une heure pour pratiquer votre yoga tranquillement avant de débuter vos activités. Si vous avez l’habitude de vous lever à 7 heures, ordonnez fermement à votre mental subconscient de vous réveiller à 6 heures. Ensuite avant de vous endormir, vous pouvez pratiquer cinq à dix minutes d’Anuloma Viloma, la respiration alternée. Et ensuite méditez durant cinq à dix minutes. Votre sommeil gagnera en qualité. Rempli d’énergie, vous serez alors prêt pour vous lever du bon pied.

 Règle numéro 2 : une séance de yoga de 30 minutes suffit.
Une fois levé, filez prendre votre douche. Et seulement ensuite, commencez votre séance de yoga, bien sûr, à jeun. Inutile de vous lancer dans une séance d’une heure, 30 minutes suffisent. Dans un prochain post, je vous donnerai la technique pour vous en tenir à ce temps réduit.

Règle numéro 3 : insister sur le pranayama et la salutation au soleil.
Si vraiment, vous ne devez faire que dix minutes de yoga devant vous. Faîtes cinq minutes de pranayama – exercice de respiration – et cinq minutes de salutation au soleil.

Règle numéro 4 : méditez dix minutes.
 La méditation, c’est comme une douche du mental. Nous sommes habitués à laver le corps physique depuis l’enfance, mais qui se préoccupe vraiment de notre état intérieur ? Méditer nous enseigne à prendre de la distance par rapport à nos pensées, à les observer et à ne plus nous laisser guider par nos impulsions.

Règle numéro 5 : Faîtes à nouveau un sankalpa…
Prenez une décision qui vous tient à coeur et tenez vous y toute la journée. Vous gagnerez ainsi en satisfaction personnelle et serez joyeux et plein d’énergie tout au long de la journée. Et bien sûr, le soir, avant d’aller au lit, n’oubliez surtout pas d’énoncer votre sankalpa pour le lendemain. On estime qu’il faut en général 21 jours pour habituer le mental à une nouvelle habitude. Pourquoi alors ne pas tenir un journal durant trois semaines, notez les changements et les effets de votre pratique dans votre existence, vous serez surpris ! Om tat sat.

#IDY2016 – Jour international du yoga : où aller, que faire ?

#IDY2016 … Le jour international du yoga, commence à partir de demain et se célèbrera jusqu’au 21. L’occasion pour tout un chacun de pratiquer ou bien de découvrir cette pratique ancestrale. 


Rien de prévu pour ce week-end ? Pourquoi ne pas tenter un cours de yoga en profitant des avantages du IDY (international yoga day). Créé par le Premier Ministre Indien, et instauré par l’ONU, il y a deux ans, cette grande fête mondiale du yoga prend de l’ampleur. En France, la communauté du yoga montre une forte mobilisation. « Pour moi, le yoga est un art de vivre qui rend la vie plus joyeuse et vivante, explique Medha, (Patricia Gonzalez Bastero), enseignante de yoga à Toulouse. Cette journée est l’occasion de mobiliser des millions de personnes en “même temps” pour célébrer ensemble la joie de vivre, pour pratiquer ensemble et mettre en exergue les bienfaits de cette vaste science dans le monde entier tout en faisant découvrir les différentes lignées et pratiques. »
Il n’y a plus qu’à en profiter ! Des cours sont proposés ici et là aux quatre coins de l’Hexagone. En voici quelques-uns que j’ai répertoriés pour vous, bien sûr, la liste n’est vraiment pas exhaustive.
A Paris
– Grand cours gratuit sur l’esplanade du Trocadéro organisé par le Centre Sivananda de Yoga Vedanta et l’ambassade de l’Inde, prévu pour 500 personnes, le 19 juin à 8 heures le matin. Le centre prévoit des activités tout au long du week-end. Pour en savoir plus, cliquez ici.
– A Esprit Anahata au coeur de Montmartre, la fête débute le samedi 18 et se poursuit jusqu’au dimanche, des cours sont offerts pour les débutants. Cliquez ici 
– Le Centre ASPETT offre un cours de yoga Nidra, de méditation sur les chakras et de pranayama, le 19 juin à 16 heures, pour en savoir plus.
Pour en savoir plus sur le pragramme officiel, notamment à Paris, cliquez ici.
En banlieue parisienne
– A Créteil, le centre Yoga et Sens vous invite le 21 juin, à un cours de yoga et de méditation gratuit. Cliquez ici.
A Toulouse
– Au jardin, des plantes,  Yogasrivivek, a prévu une journée de yoga entière de 10h30 à  15h30, avec des cours de yoga, de méditation et de chant. Un picnic est prévu.
A Lille
– Yogalite offre des cours tout le week-end. Il faut s’inscrire à l’avance via leur site.
A Ploermel, cours de Sama yoga sur la plage, avec l’école de yoga bretonne.

A Grenoble
Parc des plantes, du yoga, un concert, des mandalas, et un pique-nique.

Salutation au soleil

Douze enchainements, six expirations, six inspirations et une rétention, c’est Surya Namaskar, la salutation au soleil. Un exercice d’échauffement indispensable avant d’entamer vos postures.

salutation au soleil

Surya Namaskar en sanskrit. Surya, soleil et namaskar, salutation. Idéalement, on devrait la réaliser face au soleil, le matin et le soir pour le saluer. Il s’agit de se prosterner face à la source de vie, symbole de l’atman, l’âme individualisée. L’enchaînement doit se pratiquer avec beaucoup de conscience et d’humilité. Chaque mouvement nous rappelle que quoi qu’il arrive, cette source de vie sera toujours là, une façon de se reconnecter encore et encore à elle et de se rappeler le sens de cette vie.

Au niveau physique, cet enchaînement n’est pas une asana (posture) à proprement parler, mais un exercice  préparatoire qui se réalise avant les postures. Son effet ? Il accélère le rythme cardiovasculaire. Chaque mouvement est coordonnée au souffle, ce qui évite non seulement l’essoufflement, mais aussi la fatigue.
Il a aussi un effet bénéfique sur les yeux. En effet, dans cet enchaînement la tête se trouve souvent en bas. Résultat : les yeux bénéficient d’un afflux de sang plus important. (c’est aussi grâce à la lumière que l’on voit ! Le soleil représente notre connexion au monde)
Pour terminer, cet exercice prépare les muscles et les articulations pour les postures. L’enchainement des 12 positions de la salutation au soleil étire toutes les parties du corps : épaules, bassins, jambes, bras, colonne vertébrale.

Exercice pour aujourd’hui : pratiquer Surya Namaskar face au soleil et en toute conscience, six cycles en tout.

Relaxation avec bande sonore

Exercice
Pour cet exercice munissez-vous d’un tapis de yoga ou d’une serviette. Allongez-vous sur le dos, sans oreiller. Savasana (posture de relaxation en sanscrit) Et laissez-vous guider.
Cliquez sur la bande sonore ci-dessous.

http://www.archive-host.com/dewplayer2.swf?mp3=http://sd-2.archive-host.com/membres/playlist/1547438882504572/relaxationmercredi24fevrier.MP3&autostart=0&autoreplay=1&showtime=1